FAQ CPGE

(actualisé le ) par Administrateur

Cette année, la situation sanitaire ne nous permet pas de maintenir la JPO prévue initialement le 23 janvier. Nous diffusons une Foire Aux Questions issues des JPO des années précédentes. Nous espérons que celle-ci apportera les réponses aux questions que vous vous posez.

Questions sur le fonctionnement de nos CPGE

Quels sont les effectifs dans les classes de CPGE ?

Nos deux classes de MPSI et nos deux classes de PCSI comprennent 46 élèves chacune. Les 5 classes de deuxième année (PC, PC*, PSI, MP, MP*) comprennent en général entre 37 et 40 élèves.

Quelles langues peut-on pratiquer en LV1 ?

Nous assurons le cours de LV1 pour l’anglais et l’allemand. Pour les autres langues, il y a parfois la possibilité de se rendre dans d’autres établissements parisiens pour la LV1.

Peut-on suivre l’option informatique dans les classes de MPSI ?

Oui. Cette option est proposée en première année MPSI et se poursuit en deuxième année (MP comme MP*). Chaque année, entre 30 % et 40 % des élèves suivent cet enseignement d’informatique renforcée à partir du deuxième semestre de première année ; ils arrêtent alors l’enseignement de Sciences de l’Ingénieur.

Y a-t-il cours le samedi matin ?

Oui. Dans toutes les classes, les samedis matins sont consacrés aux devoirs surveillés. En première comme en deuxième année. Les élèves peuvent alors composer dans des conditions de confort satisfaisantes, avec au moins une grande table par élève. Certains samedis sont libres de devoirs, mais ils figurent l’exception.

Comment sont organisés les cours d’EPS ?

Avec les emplois du temps chargés et un planning de colles (interrogations orales) tournant, il est difficile de réserver un créneau pour le sport. Le lycée met donc à disposition des élèves des créneaux de sport de 16h à 18h tous les jours (sauf mercredi) encadrés par les professeurs d’EPS de l’établissement.

Combien d’élèves ne passent pas en seconde année ?

Le passage en deuxième année n’est pas garanti, mais n’est pas un concours : il n’y a pas de places limitées. Ainsi certaines années, tous les élèves d’une classe de première année peuvent être admis en deuxième année. Dans d’autres cas, il arrive que 1 ou 2 élèves ne soient pas admis. Les professeurs et les CPE élaborent avec eux des projets de réorientation. Par ailleurs, il est classique que 2 à 3 élèves par classe abandonnent le cursus en cours d’année ou en fin d’année et s’orientent par eux-mêmes vers des projets de réorientation.

Que sont les classes étoilées ? Pourquoi n’y a-t-il pas de classe étoilée dans la filière PSI ?

Lorsque nous disposons de deux classes de deuxième année dans une filière (c’est le cas en MP et en PC), l’une des deux classes est étoilée, c’est-à-dire que l’accès à cette classe est plus sélectif, et le rythme de travail est plus contraignant pour des élèves particulièrement motivés et disposant d’une capacité de travail adaptée. Le choix de la répartition en classe étoilée est effectué par les professeurs de première année en fonction du profil de leurs élèves. Ils sont expérimentés et savent quel environnement permettra à leurs élèves de progresser avec le plus d’efficacité.
Dans la filière PSI, les résultats sont excellents et à la hauteur d’autres classes étoilées dans d’autres CPGE. Mais comme nous ne disposons que d’une seule classe dans cette filière, l’accès n’y est pas sélectif. Les professeurs différencient les TD en fonction des ambitions et des capacités des élèves.

Les facilités offertes par le lycée Pasteur

Quel est le rythme d’une journée typique à Pasteur ?

Les cours commencent à 8h pour la plupart se finissent au plus tard à 17h, avec quelques exceptions à 18 ou 19h. En fin de journée ont lieu les colles, jusqu’à 19h maximum. Une étude du soir est ensuite proposée de 19h à 22h.

Comment fonctionne l’étude du soir ?

Nous offrons aux élèves qui le souhaitent la possibilité de travailler dans de bonnes conditions dans les salles du lycée de 19h jusqu’à 22h, avec un cadre très strict sur les conditions de travail, notamment de sérieux et de silence. Le travail en groupe est tout à fait autorisé, mais dans des salles spécifiques. Ceux qui le souhaitent peuvent prendre un repas à 19h ; nous travaillons avec un service de traiteur pour cela.
L’étude du soir est très appréciée des étudiants ; ils sont près de 40 % à en profiter chaque jour.

Disposez-vous d’un internat ?

Nous n’avons pas de structure d’internat que nous gérons par nous-mêmes et que nous pourrions proposer sur Parcoursup. Pour autant, nous avons des accords avec des internats du voisinage (internat du lycée Saint-Dominique, Foyer des Arts à Courbevoie, Maison des étudiants Neuilly-Roule) qui réservent environ 70 places à nos élèves. Le secteur locatif privé donne la possibilité à ceux qui le peuvent de dormir à proximité du lycée pour éviter les transports (voir page dédiée).

Y a-t-il un service de restauration le matin et le soir ?

La demi-pension (le lycée dispose de cuisines et les repas sont préparés sur place) fonctionne tous les midis en semaine. Le réfectoire n’est pas ouvert le matin, et pour les étudiants qui participent à l’étude du soir, nous proposons les services d’un traiteur qui livre des repas. Il faut alors commander les repas du soir quelques jours à l’avance.

Entrer au lycée Pasteur

Quel est le niveau attendu des élèves que vous recrutez ?

En général, nous recrutons des élèves qui ont un profil scientifique marqué, et dont les résultats scolaires laissent présager une mention TB au baccalauréat. Nous accordons aussi une importance particulière aux matières littéraires qui ont des coefficients particulièrement élevés aux concours. Nous interprétons bien évidemment les résultats scolaires en tenant compte des spécificités des lycées de provenance.

Recrutez-vous des élèves de province ?

Nous sélectionnons les élèves de lycée de province avec les mêmes exigences que les élèves franciliens, mais eux ne nous choisissent pas souvent. L’absence d’internat fait que seuls 5 à 10 % de nos élèves viennent de province pour 30 % de dossiers reçus. De fait, nos élèves viennent le plus souvent de l’ouest parisien.
Si vous venez de province, nous vous invitons à nous préciser dans votre projet de formation la solution d’hébergement que vous envisagez.

Que faut-il mettre dans le projet de formation ? Est-il lu ?

Le plus important, c’est d’écrire ce projet et se poser la question de ses motivations. Ce document n’est pas évalué en tant que tel, mais il est lu et permet parfois la rencontre entre les candidat-e-s et les membres du jury d’admission. Nous vous invitons à répondre aux 3 questions : pourquoi ingénieur-e ? Pourquoi les classes préparatoires ? Pourquoi au lycée Pasteur ?

Le recrutement est-il opéré sur la base d’une formule qui pondère les résultats scolaires ?

Oui et non. Dans un premier temps, tous les dossiers de candidatures sont lus par le jury d’admission, qui va sélectionner environ 800 dossiers sur les 2100 à 2200 reçus. Ces dossiers seront dans un deuxième temps classés par ordre de mérite scolaire, selon une pondération des notes qui n’est décidée qu’au moment de l’examen des dossiers par le jury.
Les dossiers qui ne seront pas classés correspondent souvent à des élèves dont le profil est nettement scientifique, mais qui sont devancés par d’autres candidats aux résultats exceptionnels.

Est-ce un problème de candidater à la fois dans les deux filières PCSI et MPSI ?

Non. Les jurys d’admission sont séparés. Lors de l’examen des dossiers, le jury n’a même pas connaissance de l’information concernant la candidature double (encore l’aurait-il qu’il n’en ferait rien).

Comment allez-vous prendre en compte les spécificités de la réforme des terminales ? Le choix des spécialités de première et terminale ? Les résultats du bac déjà obtenus ?

Nous étudierons tous les dossiers et nous utiliserons toutes les informations disponibles, sachant que nous attendons prioritairement des dossiers avec une dominante scientifique.

Est-il possible d’intégrer le lycée Pasteur en deuxième année, après une première année dans une autre CPGE ?

Certaines CPGE ne disposent pas de toutes les filières en deuxième année, ou encore de classes étoilées. Nous accueillons chaque année (notamment dans la classe de PSI), quelques élèves dans le cadre de partenariats avec d’autres classes préparatoires, avec le soutien de l’équipe enseignante de première année du lycée d’origine.
Nous accueillons aussi quelques élèves qui souhaitent changer de CPGE dans le cadre d’un redoublement de la deuxième année (année dite de 5/2).

Questions générales sur les CPGE

En ce qui concerne les questions générales sur les CPGE, nous vous invitons à compléter votre information en consultant les sites suivants :

  • Site du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation lien
  • Onisep lien
  • Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques lien
  • Union des Professeurs de Sciences et Techniques Industrielles lien

Dans la même rubrique

Mots-clés