Résultats 2021

(actualisé le ) par Administrateur

MP/MP*

Dans la filière MP/MP*, 42+37 étudiants se sont présentés aux concours.

Le concours X/ENS est le plus sélectif. 28+36 étudiants l’ont présenté, 0+ 15 ont été admissibles à l’X, 0+ 6 admis à l’X, 0+1 admis à l’ENS Ulm, 0+1 admis à l’ENS Paris-Saclay et 0+0 admis à l’ENS Lyon.

(1 admis sur dossier à l’ESPCI)

42+37 étudiants ont présenté le concours Mines-Ponts, 14+35 ont été classés et ont eu une proposition d’admission dans l’une des écoles.

42+37 ont présenté le concours Centrale, 16+35 ont été classés et ont eu une proposition d’admission.

100% de ceux qui ont présenté le concours des CC INP ont été admis.

À l’issue des concours en MP*, 2 étudiants ont choisi de redoubler, les 34 autres ont intégré une école, 30 dans une école du premier groupe (dont 5 à Polytechnique et 1 à l’ENS Ulm), 6 dans une école du second groupe, 0 dans une école du troisième groupe. 1 étudiant a choisi de poursuivre son cursus en magistère universitaire.

À l’issue des concours en MP, 13 étudiants ont choisi de redoubler, 1 étudiant a intégré l’EDHEC, 27 ont intégré une école d’ingénieurs : 11 dans une école du premier groupe, 3 dans une école du deuxième groupe, et 13 dans une école du troisième groupe.

  • 1er groupe : Polytechnique, Écoles normales supérieures, ESPCI, Écoles Centrales de Paris et de Lyon, Mines de Paris, Ponts et Chaussées, Télécom Paris, ENSTA, ENSAE, Supaéro, Chimie Paris, Mines de Nancy, ENSAM,
  • 2e groupe : Mines de Saint-Etienne, Télecom Bretagne, Écoles centrales de Nantes, Lille et Marseille, SupOptique, ENSIMAG
  • 3e groupe : Autres écoles d’ingénieurs
PC/PC*

Dans la filière PC/PCE, 38+39 étudiants se sont présentés aux concours.

Le concours X/ESPCI/ENS est le plus sélectif. 11+39 étudiants l’ont présenté, 0+9 ont été admissibles à l’X,1+17 à l’ESPCI, 0+5 à l’ENS Ulm, 0+11 à l’ENS Lyon et 0+5 à l’ENS Paris Saclay.

38+39 étudiants ont présenté le concours Mines-Ponts, 20+36 ont été classés et ont eu une proposition d’admission dans l’une des écoles.

35+39 ont présenté le concours Centrale. 18+36 ont passé les oraux (dont 4+25 admissibles à Centrale Supélec) et ont eu une proposition d’admission.

100% de ceux qui ont présenté le concours des CC INP ont été admis.

À l’issue des concours en PC*, 3 étudiants ont choisi de redoubler, les 36 autres ont intégré une école, 34 dans une école du premier groupe (dont 8 à Centrale Supélec, 7 à Polytechnique et 1 dans une ENS), 1 dans une école du second groupe, 1 dans une école du troisième groupe. Le détail des intégrations est sur ce lien.

À l’issue des concours en PC, 7 étudiants ont choisi de redoubler, 2 étudiants ont intégré l’EDHEC, 29 ont intégré une école d’ingénieurs : 11 dans une école du premier groupe, 5 dans une école du deuxième groupe, et 13 dans une école du troisième groupe.

  • 1er groupe : Polytechnique, Écoles normales supérieures, ESPCI, Écoles Centrales de Paris et de Lyon, Mines de Paris, Ponts et Chaussées, Télécom Paris, ENSTA, ENSAE, Supaéro, Chimie Paris, Mines de Nancy, ENSAM.
  • 2e groupe : Mines de Saint-Etienne, Télecom Bretagne, Écoles centrales de Nantes, Lille et Marseille, SupOptique, ENSIMAG
  • 3e groupe : Autres écoles d’ingénieurs
PSI

La promotion 2021 était composée de 40 étudiant·e·s : deux redoublantes, 33 venant des classes de première année de Pasteur (16 de MPSI et 17 de PCSI) et 5 d’autres établissements (4 PCSI, 1 MPSI).

À l’issue des écrits :

  • 16 admissibles à Mines-Ponts
  • 7 admissibles à CentraleSupélec - Centrale Lyon - Centrale Nantes
  • 17 admissibles à Centrale Lille
  • 27 admissibles aux Arts et Métiers
  • 39 admissibles à Mines-Télécom et aux CCINP
  • 100 % d’admissibles à l’ESTP, à l’ENSEA, à l’EPF, à Polytech, etc.

À l’issue des épreuves orales, toutes et tous ont obtenu de multiples opportunités d’intégration.
La liste des intégrations effectives est détaillée sur cette page : http://psi.pasteur.free.fr/.
Cette année, 10 étudiant·e·s ont choisi de redoubler pour accéder à des écoles supposées plus prestigieuses que celles obtenues, dont un admis aux Mines de Nancy et un à Centrale Marseille.