Échange culturel et linguistique avec l’École de théâtre de Petrozavodsk

(actualisé le ) par Youlia NELIOUBINA

Salon littéraire français

Après une première expérience réussie (voir l’article consacré à Pouchkine), le festival international d’interprétation théâtrale de textes littéraires "Le Verbe" organisé par l’École de théâtre de Petrozavodsk est devenu véritablement international avec les participants venus de la Pologne, de la République Tchèque, de la Finlande et de France. Les organisateurs avaient alors décidé de mettre à l’honneur la littérature de ces différents pays lors des salons littéraires où les poésies polonaise, finnoise ou française étaient récitées en russe, dans les traductions des meilleurs poètes russes du début du XIXe siècle, l’Age d’or de la poésie russe.

Voici quelques images du salon littéraire français.

Et comme nous étions au XIXe siècle, le festival s’est clôturé par un grand bal !

L’événement a été retransmis par les différents médias russes.

Puis le salon littéraire français a été présenté au lycée Pasteur lors de la venue des élèves russes en France.

Culture de salon et culture populaire

Depuis Pierre le Grand qui ouvrit la Russie sur l’Europe, la Russie s’est beaucoup inspirée des modèles occidentaux. Mais la culture populaire demeure toujours, surtout en dehors des deux capitales.
Durant leur séjour à Petrozavodsk, les élèves ont pu découvrir les musiques et les danses traditionnelles de Carélie mais aussi faire connaissance avec tout un monde de créatures qui peuplent les contes et les forêts de la Carélie et font partie intégrante du folklore local. Un musée leur est même consacré.


Les élèves écoutent le guide du musée


Le tsar de la forêt

De retour à Saint-Pétersbourg, les élèves ont pu visiter une école russe et participer à un cours de chants et danses folkloriques russes avec l’ensemble Zarianka (l’Aube). Ils ont appris des techniques de respiration et de portée de voix, ont chanté et dansé avec les élèves russes.


Nous avons été accueilli avec du pain et du sel, selon l’ancienne coutume russe


Le professeur donne des explications sur les spécificités du chant traditionnel


Et nos élèves se sont bien amusés !

Les élèves ont ainsi pu découvrir les deux aspects de la culture russe : la culture populaire avec ses croyances et superstitions, ses contes et légendes, les chants et les danses festives et entrainantes, et la culture plus officielle, celle de la cour et des salons, réservée autrefois aux milieux urbains et aisés. Ils ont pu comparer et mesurer tout ce que l’Europe a apporté à la Russie et la façon dont la Russie s’est appropriée cet héritage.