Échange culturel et linguistique avec l’École de théâtre de Petrozavodsk

(actualisé le ) par Youlia NELIOUBINA

Le carrosse vert

Cette année, nous avons mis en scène un programme basé sur les contes contemporains dont les héros sont des animaux de la forêt comme un hérisson, un ourson, un lièvre, un écureuil et d’autres animaux dotés de traits humains et des personnalités distinctes. Ils sont drôles, touchants et généreux, ont beaucoup d’imagination et de sympathie pour leur forêt et la nature.

L’auteur de la plupart de ces contes s’appelle Sergueï Kozlov. Il est très célèbre en Russie, connu pour ses nombreux contes qui parlent d’un petit hérisson et de son ami l’ourson qui vivent des aventures émouvantes au rythme des saisons et au fil des rencontres, et qui sont comme une promenade philosophique sur les chemins de la vie, de ses bonheurs, de ses mystères.
Ces contes parlent de la vie, de la mort, de l’amour, de la nature, de la délicatesse, de la beauté, de la peur, du respect mais surtout de la tolérance et de l’amitié, toutes les valeurs qui manquent parfois dans notre monde moderne.

Certains des contes de Kozlov ont été repris par le cinéma d’animation. Le film le plus célèbre s’appelle « Hérisson dans le brouillard », il a été réalisé en 1975 par Youri Norstein.
Ce dessin animé a reçu le titre du « meilleur film d’animation de tous les temps » en 2003 à Tokyo, lors du festival Laputa qui avait réuni 140 professionnels du cinéma d’animation venant du monde entier.

Extraits du conte
Je suis tombé dans la rivière, pensa le petit hérisson et il frissonna de peur.
La rivière n’a qu’à m’emporter, décida-t-il enfin. Et le courant l’emportait doucement.
Je suis tout trempé. Je vais bientôt me noyer, pensa le petit hérisson.
Soudain, quelqu’un effleura sa patte arrière.
- Excusez-moi..., demanda quelqu’un silencieusement. - Qui êtes-vous et que faites-vous ici ?
- Je suis le petit hérisson, répondit aussi silencieusement le petit hérisson. Je suis tombé dans la rivière.
- Alors asseyez-vous sur mon dos, proposa silencieusement quelqu’un. Je vais vous porter sur la rive.
Le petit hérisson s’assit sur le dos glissant et étroit du mystérieux personnage et se retrouva sur la rive en un instant.
- Merci ! dit-il à haute voix.
- De rien ! répondit silencieusement quelqu’un que le petit hérisson n’aperçut même pas, et qui s’évanouit dans l’onde...

- Te voilà enfin ! dit l’ourson qui s’était réveillé et avait aperçu sur son perron le petit hérisson.
- Me voilà.
- Et où étais-tu passé ?
- J’étais absent bien longtemps, répondit le petit hérisson.
- Quand on disparaît, il faut d’abord prévenir ses amis !

À l’occasion de la venue des élèves russes au lycée, les élèves de la 2de LV3 avaient imaginé et joué une courte pièce en russe, après seulement six mois d’apprentissage !
En voici les deux versions.

Un grand merci à nos acteurs Guillaume, Théo, Clara, Anna, Méliha, Romain, Jacques, Christophe, Liora, Ethan, Jacques-Alexandre, Soufiane, Tom, Oscar, Michaël et Lucas, à Marie pour la prise de vues et à tous les élèves pour leur implication et leur enthousiasme !