7 octobre 1914. — Visite du président de la République à l’ambulance américaine

(actualisé le ) par Cabinet d'histoire-géographie

Transformé en ambulance en août 1914, le lycée Pasteur recueille ses premiers blessés lors de la bataille de la Marne (6-9 septembre) et reçoit la visite du président Poincaré, de retour d’une tournée sur le front, dans l’après-midi du 7 octobre.

N.B. : page provisoire ; en réfection.

La visite présidentielle dans Excelsior du 8 octobre 1914

Excelsior du 8 octobre 1914 dans la bibliothèque numérique Gallica-BNF

Excelsior du 8 octobre 1914 dans les collections de La Contemporaine, ex-BDIC


La visite présidentielle dans la Revue des deux mondes du 1er novembre 1914

Dans ses livraisons des 15 octobre 1914, 1er novembre 1914 et 1er février 1915, la Revue des deux mondes publie les notes de l’abbé Félix Klein (1862-1953), professeur honoraire à l’Institut catholique de Paris et aumônier de l’ambulance américaine. Son récit commence le 3 septembre 1914 et s’achève le 29 décembre. Repris en volume, dans une édition augmentée, sous le titre La Guerre vue d’une ambulance (Paris, Armand Colin), il fait l’objet, la même année 1915, d’une traduction anglaise intitulée Diary of a French Army Chaplain (Londres, Andrew Melrose). On trouvera ci-dessous le texte publié par la Revue des deux mondes dans sa livraison du 1er novembre 1914.

7 octobre.

Le président de la République a traversé Paris, et il est venu à notre ambulance. Il était accompagné de M. Viviani et du général Galliéni, avec lequel il avait fait une tournée, ce matin, dans le camp retranché. Salué au dehors par la foule, d’une ovation discrète, comme il convient à des temps si graves, il a été reçu ici par l’ambassadeur, M. Herrick, et par les membres du Comité. Il a vu les services principaux et traversé les salles de malades, rapidement sans doute, mais en paraissant se rendre compte de tout et avec les marques d’un vif intérêt. Blessés, médecins, membres du Comité, garderont le souvenir de ses félicitations et de la sympathie qu’il leur a témoignée.

En nous quittant, le chef de l’État s’est rendu au Val-de-Grâce et à un hôpital de la Croix-Rouge. Il était, hier, au quartier général et près de nos combattants. Visite aux ambulances ; visite aux armées : c’est fidèlement traduire la pensée du pays, tout entière avec nos soldats. Pleine de fierté, de confiance et de tendresse, la France les suit et les admire, partout où ils luttent et ils souffrent pour elle, au lit de douleur des ambulances comme dans le péril des champs de bataille.

La Revue des deux mondes du 1er novembre 1914 dans la bibliothèque numérique Gallica-BNF


N.B. : les liens ci-dessus sont provisoirement inaccessibles.

Le site Lakeside Medical Unit - Virtual Exhibit (Cleveland) conserve plusieurs photos de la visite présidentielle, mais il est provisoirement inaccessible.

On trouvera une version réduite de l’exposition sur le site de la Case Western Reserve University (Cleveland) :

Lycée Pasteur

Les photos — exceptionnelles — de l’exposition initiale restent accessibles via Internet Archive (San Francisco) :

Les voitures officielles dans la cour du lycée | Les voitures officielles dans la cour du lycée

L’arrivée du président de la République | L’arrivée du président de la République

Le départ du président de la République | Le départ du président de la République

La même exposition conserve un tirage de la photo publiée dans La Guerre vue d’une ambulance (Armand Colin, 1915), pl. III hors texte, p. 129 :

« Visite du président de la République

« M. Poincaré reçu par M. Herrick, ambassadeur des États-Unis. »

La photo via Internet Archive (San Francisco) :

3-french-president-visits-the-american-ambulance | 3-french-president-visits-the-american-ambulance

N. B. : le président Poincaré (numéro I sur la photo) est accueilli sur le perron de l’aile Perronet par l’ambassadeur Myron T. Herrick (numéro II). On reconnaît l’abbé Klein, à droite, sur le perron.

Le CDI du lycée conserve deux exemplaires de La Guerre vue d’une ambulance dans son édition de 1915 :

La Guerre vue d’une ambulance

On trouvera la traduction anglaise de La Guerre vue d’une ambulance sur le site Internet Archive :

Diary of a French Army Chaplain


Sommaire

Les premières années du lycée Pasteur dans la presse parisienne (1912-1934)